Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Témoignage
Salarié agricole, une expérience recommandé

Salariée du Service de remplacement départemental,  Marie Pascouret sait que la grande polyvalence que lui offre son métier lui sera précieuse pour, elle l’espère, s’installer un jour.

Thumbnail

Employée par le service de remplacement pour un groupe d’employeurs du Blanc depuis un an et demi, Marie Pascouret se déplace chaque semaine sur les exploitations adhérentes. Malgré les contraintes horaires, c’est un métier qu’elle apprécie énormément et qu’elle considère comme un tremplin pour un projet professionnel plus personnel. « J’envisage de m’installer en élevage caprin. C’est quelque chose qui me trottait déjà dans la tête pendant mes études. Mais je souhaitais acquérir de l’expérience sur les exploitations avant. J’ai fait du remplacement quelques mois avant d’être mise à disposition de ce groupe d’employeurs. Le salariat est, je pense, fortement conseillé avant de s’installer. Je le ressens encore plus maintenant avec du recul. »

SAVOIR S'ADAPTER AUX DIFFERENTES EXPLOITATIONS

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Pluies de restrictions
L’ensemble du département est placé en restriction d’usage de l’eau, mais les robinets ne sont pas coupés pour autant.
Vignette
Adventices : Lutter avant, pendant et après la moisson
 Limiter la propagation des adventices d’une parcelle à l’autre, un des fils rouges des moissons. 
Vignette
Des rendements hétérogènes mais de la qualité
Les moissons battent leur plein aux quatre coins du département.
En chemin vers l’agriculture de conservation avec un GIEE
AgroFerti36, c’est le nom que s’est choisi un collectif d’agriculteurs qui a décidé d’améliorer la fertilité de son sol en s’inspirant de l’agricultur
Publicité