Aller au contenu principal

Terr'Agri 2019 : Vivre de sa passion

Maxime Garnier, passionné d'équitation depuis son plus jeune âge, s'est installé en novembre 2016, à Montgivray, en tant qu'éleveur de Selles français et ne cesse de développer son activité.

Vignette

A près avoir roulé sa bosse dans d'autres branches, Maxime Garnier a envisagé la création d'un élevage équin, lorsque l'on a diagnostiqué de l'arthrose sur sa jument de concours. « Deux possibilités s'offraient à moi : lui faire faire des infiltrations à répétition ou lui faire faire des petits. »Les choix du cœur et économique l'ont emporté, elle deviendra poulinière. Après avoir effectué les démarches nécessaires pour son installation en hors cadre familial, et de nombreux gros travaux sur l'exploitation de son oncle, afin de créer des boxes pour les chevaux, un espace de stockage du matériel et d'alimentation, l'écurie était en partie opérationnelle en novembre 2016.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les caisses locales partenaires de la ferme des Bordes
C’est désormais acté.
Festival des limousines : un millésime exceptionnel
La 9e édition du concours interdépartemental limousin de La Souterraine (23) a rassemblé la crème des animaux. Voici le palmarès
Projet de Feusines : des exigences démesurées
Le 2 septembre, Stéphane Bredin, préfet de l’Indre, signait l’arrêté encadrant le projet d’agrandissement de la porcherie et d’augmentation de capacit
Projet Feusines : la préfecture donne son feu vert
 Après des mois d’instruction, période pendant laquelle les opposants sont montés au créneau, le préfet de l’Indre vient de valider les projets d’exte
La qualité limousine au rendez-vous !
Mercredi 24 août, limousines et éleveurs ont investi la place du Champ de foire de Saint-Benoît-du-Sault.
Ensilage 2022 : une récolte précoce forcée
Primordial pour l’élevage de vaches laitières, l’ensilage de maïs a débuté tôt cette année.
Publicité