Aller au contenu principal

Terr'Agri 2019 : Vivre de sa passion

Maxime Garnier, passionné d'équitation depuis son plus jeune âge, s'est installé en novembre 2016, à Montgivray, en tant qu'éleveur de Selles français et ne cesse de développer son activité.

Vignette

A près avoir roulé sa bosse dans d'autres branches, Maxime Garnier a envisagé la création d'un élevage équin, lorsque l'on a diagnostiqué de l'arthrose sur sa jument de concours. « Deux possibilités s'offraient à moi : lui faire faire des infiltrations à répétition ou lui faire faire des petits. »Les choix du cœur et économique l'ont emporté, elle deviendra poulinière. Après avoir effectué les démarches nécessaires pour son installation en hors cadre familial, et de nombreux gros travaux sur l'exploitation de son oncle, afin de créer des boxes pour les chevaux, un espace de stockage du matériel et d'alimentation, l'écurie était en partie opérationnelle en novembre 2016.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Cap sur une filière plus résiliente
Avec le Cap filière viandes blanches 2021-2025, les interprofessions de l’élevage de porcs et de volailles misent sur des actions fortes pour pérennis
Antoine Denis : « Je savais que je m'installerais un jour »
S'installer en agriculture est souvent une affaire de famille.
Jeunes bovins français, des marchés multiples mais concurrentiels
 La qualité de la production française de jeunes bovins est reconnue en Europe.
Combiner la facilité de naissance et la qualité bouchère
A Briantes, Pascal Carrion vient de passer la main à son fils Alexandre.
Sans corne : la génétique française prisée
Qu'ils soient hétérozygotes ou homozygotes, les animaux porteurs du gène sans corne prennent le pas au sein des cheptels charolais.
Le concours inter départemental reprend ses quartiers à La Châtre
Après une année blanche, c'est avec plaisir que les éleveurs du Gécidi* organisent le concours inter-départemental charolais de La Châtre. Le 5 novemb
Publicité