Aller au contenu principal

TERR'AGRI, LES 24 ET 25 AOÛT: BIEN PLUS QU'Un EVENEMENT FESTIF

Ce week-end à Montgivray, les jeunes agriculteurs de La Châtre-Ste Sévère feront la démonstration qu'on peut être engagé pour son métier et acteur de son territoire.

Légende
Le programme de Terr'agri est conçu pour divertir petits et grands

C 'est en Boischaut sud que les jeunes agriculteurs convient cette année le public à leur évènement festif annuel. Le lien fort des acteurs ce territoire avec les agriculteurs n'est plus à démontrer ; l'élan collectif qui a contribué à la remise en route de l'abattoir en est une belle démonstration. Sur ce dossier en particulier, le réseau Jeunes agriculteurs 36 a été particulièrement actif. Ce sont d'ailleurs 4 éleveurs issus du syndicat qui ont pris les rênes de l'association créée pour fédérer autour de l'outil. Un outil qui répond non seulement aux besoins de la profession, mais aussi à une demande sociétale forte concernant la consommation de produits locaux. Car qui dit proximité implique de se doter de moyens appropriés. Les éleveurs en sont convaincus.

En tant que premier maillon de la chaine, ils œuvrent au quotidien, avec le concours des instituts techniques et de la chambre d'agriculture, pour nourrir leurs animaux à partir d'aliments produits sur leur ferme. Avec les aléas climatiques, le challenge est difficile à relever, mais chaque année ils renforcent leur niveau de technicité pour améliorer l'autonomie alimentaire de leurs troupeaux. Leur travail a des implications concrètes dans l'assiette du consommateur qui, il faut bien l'avouer, ne mesure pas toujours les efforts qu'ils ont déployés. C'est avec la volonté de sensibiliser le grand public que ce week-end à Montgivray, lors des repas servis lors de Terr'Agri, les organisateurs ont pris soin de composer un menu 100 % local. Du bœuf, des pommes de terre, de la glace… tout est produit dans le Berry. Le Berry burger, l'emblème d'un des combats portés par JA 36, est un bon vecteur de communication que les jeunes agriculteurs utilisent régulièrement en se greffant à diverses manifestations tout au long de l'année. Ce week-end, c'est eux seuls qui seront aux manettes pour offrir de quoi divertir petits et grands. De la technique (concours de labour, exposition de matériels), des courses épiques d'engins détournés de leur vocation initiale (moissonneuses batteuses, de traine-culs, démonstration de 2cv cross), un spectacle équestre… (1)

L'équipe JA de La Châtre Ste Sévère est au taquet depuis plusieurs mois déjà pour caler toute l'organisation. Des jeunes engagés au service de leur territoire auquel ils sont viscéralement attachés. Démonstration grandeur nature ce 24 et 25 août à Montgivray.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Réduire les maladies respiratoires, un levier pour la filière
La préparation sanitaire des broutards à la vente est un enjeu pour la filière viande bovine qui s’est emparée de la question.
« L’objectif de la loi est de sauver les entreprises en difficulté »
« Il faut toujours chercher à régler le problème en son entier », c’est l’un des principes appliqués par Fanny Chenot, magistrate, lors des procédures
Lourdes difficultés financières : le rôle protecteur du tribunal
Les procédures judiciaires de règlement amiable, sauvegarde, redressement judiciaire gérées au tribunal sont conçues pour protéger les entreprises en
Un crédit d’impôt en échange de l’arrêt du glyphosate
Un crédit d’impôt de 2 500 € pour 2021 et 2022 est en cours de validation au profit de ceux qui arrêteront d’utiliser le glyphosate.
CLÉMENT CARTERON, INVESTI POUR SON CANTON
Céréalier à Neuvy-Pailloux et Condé, Clément Carteron revêt plusieurs casquettes du haut de ses 23 ans : président de canton JA, président du club loc
Les burgers du « Mirabelle » valorisent les produits locaux
La crise de la Covid-19 n'aura pas eu raison de la détermination de Cyril et Brigitte Zucchi, restaurateurs à Pruniers.
Publicité