Aller au contenu principal

Tout commence par les chevrettes

Les chevrettes doivent bénéficier de bonnes conditions d'élevage, au risque d'impacter la qualité du renouvellement du cheptel. Pour Céline et Damien Dubois, un bon suivi des chevrettes est une nécessité.

Bien gérer ses lots de chevrettes, c'est assurer l'avenir de son cheptel. C'est pourquoi Damien et Céline Dubois, installés à Azay-le-Ferron, conduisent cet élevage avec une attention toute particulière. Ils savent que l'état sanitaire, l'alimentation, le stress sont autant de paramètres qui peuvent impacter directement le développement des adultes en devenir.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les caisses locales partenaires de la ferme des Bordes
C’est désormais acté.
Festival des limousines : un millésime exceptionnel
La 9e édition du concours interdépartemental limousin de La Souterraine (23) a rassemblé la crème des animaux. Voici le palmarès
Projet de Feusines : des exigences démesurées
Le 2 septembre, Stéphane Bredin, préfet de l’Indre, signait l’arrêté encadrant le projet d’agrandissement de la porcherie et d’augmentation de capacit
Projet Feusines : la préfecture donne son feu vert
 Après des mois d’instruction, période pendant laquelle les opposants sont montés au créneau, le préfet de l’Indre vient de valider les projets d’exte
La qualité limousine au rendez-vous !
Mercredi 24 août, limousines et éleveurs ont investi la place du Champ de foire de Saint-Benoît-du-Sault.
Ensilage 2022 : une récolte précoce forcée
Primordial pour l’élevage de vaches laitières, l’ensilage de maïs a débuté tôt cette année.
Publicité