Aller au contenu principal

TÉMOIGNAGE
Un échange gagnant-gagnant

Depuis 2 ans, Julien Philippon échange son fumier contre des fourrages avec ses voisins céréaliers. Procédé contractualisé, rassurant pour chacune des parties avec un calcul au plus juste.

Dès son installation en 2018, Julien Philippon, installé à Neret, a rapidement fait le constat qu’il n’avait pas suffisamment de surfaces fourragères pour couvrir ses besoins. L’achat à l’extérieur s’avère sa seule solution. Afin de réduire la facture, il s’est tourné vers ses voisins céréaliers. Deux d’entre eux avaient implanté un mélange de légumineuses et graminées pour casser les cycles de vulpin dans leurs cultures. « Selon les dernières analyses, ces prairies jeunes offrent un fourrage de qualité, apprécie l’éleveur. C’est idéal pour compléter mes stocks ».

En parallèle, ses voisins étaient intéressés par du fumier. « C’est ainsi que nous avons décidé de faire ces échanges fourrage sur pied-fumier, poursuit-il. Afin que tout soit clair, nous avons tout mis noir sur blanc. Ils viennent chercher le fumier lorsqu'ils en ont besoin et de mon côté je réalise les chantiers de fauche ou d’enrubannage ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Visite d'essais: La luzerne, quelle conduite à tenir ?
Cultiver de la luzerne ne s'improvise pas.
Luzerne : Un itinéraire technique à soigner
Les essais de semis de luzerne de la plateforme Cultures à Venir ont permis de démontrer l'importance de l'implantation sur la production de fourrage.
Méthanisation : « Créer une plus-value supplémentaire"
Produire de l'électricité tout en gérant ses effluents d'élevage est le projet des Thoonsen, à Montchevrier dans l'Indre.
Vignette
De multiples projets à La ferme de Touvent
Malgré la crise sanitaire, les projets de développement des exploitations du lycée agricole de Châteauroux se poursuivent, avec notamment des orientat
Une rentrée attendue à Naturapolis
Une rentrée scolaire n'est jamais anodine, elle le fut encore moins cette année.
« Détricoter le système connu, pour répondre aux attentes des filières »
Benoît Tassin, directeur adjoint de la chambre régionale de l'agriculture Centre-Val de Loire, est revenu sur les impacts de la pandémie sur les march
Publicité