Aller au contenu principal

SYSTÈME DE PRODUCTION
Un impact direct sur la fertilité de ses sols

Depuis 2011, des essais de la chambre d’agriculture de l’Eure-et-Loir mettent en évidence la relation directe entre son système de production et la fertilité de ses sols. Un choix qui peut avoir des conséquences à long terme.

En 2011, la chambre d’agriculture de l’Eure-et-Loir, en partenariat avec le Lycée agricole de Chartres La Saussaye, a débuté des essais systèmes en agriculture biologique. L’objectif était d’observer le comportement du sol selon deux systèmes différents : le premier autonome en azote et le second productif. « Les deux essais ont été implantés sur un même type de sol, des limons argileux profonds, et sur une même parcelle, décrit Pauline Levitre. Pour l’essai autonomie en azote, nous cherchions à étudier l’effet de ce type d’assolement sur la qualité du sol ainsi que sur le salissement. En système productif, nous souhaitions implanter des cultures à forte valeur ajoutée, sans irrigation et sans limites d’apports organiques.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité