Aller au contenu principal

Un peu d’Himalaya au-dessus de la Creuse

Elles font rêver les amateurs de randonnées : les passerelles himalayennes. Les communes de Baraize et Cuzion en accueilleront une dès le mois de mai au-dessus de la Creuse qui les sépare. Plongée dans ce projet unique pour le département.

Les travaux vont bon train entre Cuzion et Baraize, sur la plage de Montcocu. En effet, depuis la pose symbolique de la première pierre le 19 février, la construction de la passerelle himalayenne est lancée. Ce pont suspendu très fin, destiné aux randonneurs et à l’admiration du paysage, doit être prêt pour le lundi 27 mai 10 h. En effet, il accueillera le passage de la flamme olympique, le jour même de son inauguration. Un symbole fort pour le territoire. 

POUR LE PLUS GRAND PLAISIR DES RANDONNEURS  

Pour ne pas dénaturer le site, la structure a été imaginée et adaptée au contexte paysager. Elle a pour vocation de « valoriser le paysage en le soulignant », rappelle Lionnel Perrot, maire de Baraize. En effet, les passerelles himalayennes se distinguent des autres ponts par leur image légère, faite de transparence permettant depuis les berges et depuis la passerelle, d’avoir une vue dégagée et une immersion totale dans le paysage.  D’un point de vue technique, la passerelle de Montcocu mesurera 151 m de long. Le choix des matériaux a été essentiel afin de ne pas modifier le paysage. Ainsi « des caillebotis ajourés et des suspentes rigides en acier viendront renforcer la légèreté et la transparence de l’ouvrage », souligne le Département de l’Indre.  La passerelle permettra de joindre les communes de Cuzion et de Baraize et reliera donc les infrastructures des deux rives. Côté Cuzion, la passerelle s’arrêtera au pied d’un moulin réaménagé en gîte de groupe. Les randonneurs auront également accès aux vestiges du château fort de Châteaubrun de la fin du XIIe siècle inscrit aux Monuments historiques et surplombant l’ensemble. Côté Baraize, la plage de Montcocu appréciée pour son cadre naturel et son calme, les activités nautiques pouvant y être pratiquées mais aussi le restaurant et un camping de chalets en bois.  Le montant des travaux s’élève à 1 086 753 €. « Face à l’excellence du projet et son apport en matière de développement touristique du territoire, le Département a décidé de soutenir l’action du Syndicat mixte du lac d’Eguzon et de sa vallée en l’accompagnant à hauteur de 400 000 euros, soit environ 37 % du coût total », note Marc Fleuret, président du Département de l’Indre. 

DES ENJEUX TOURISTIQUES FORTS  

Afin d’accentuer son rôle en matière de solidarité territoriale et de poursuivre ses actions pour conforter l’attractivité de l’Indre, le Département a lancé en 2022 un appel à projets, « Demain le tourisme pour l’Indre ». Avec le passage de la flamme olympique dans le secteur et la tenue d’une épreuve des Jeux olympiques à Châteauroux, l’occasion de faire de l’Indre un territoire encore plus touristique était trop belle. Le projet de la passerelle himalayenne a donc été proposé et porté par le Syndicat mixte. L’objectif est également de promouvoir le développement des loisirs et du tourisme du site du lac d’Eguzon et de sa vallée.  La vallée de la Creuse est un élément majeur du paysage touristique indrien et la randonnée fait partie des activités les plus pratiquées sur le territoire. La passerelle est donc un excellent projet alliant nouveauté, attrait touristique, mise en valeur du paysage et randonnée. La réfection touristique du site ne s’arrête pas là. Un grand projet de restauration du passage du point de vue de l’ancienne écluse de Châteaubrun est prévu prochainement. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Des vaches de réforme engraissées chez un céréalier

C’est une idée issue d’un échange entre un négociant en bestiaux et un producteur de grandes cultures qui souhaitait valoriser certaines production

Cas de force majeure, mode d’emploi

 Pour éviter de perdre l’accès aux aides PAC, en plus des pertes de marges liées aux excès de pluie, les exploitants concernés doivent faire v

Frelons asiatiques : c’est maintenant qu’il faut piéger !

La reine est la cible à atteindre en cette saison.

Accident du travail : sensibiliser pour éviter le danger

Quatre étudiants du BTS APV ont organisé une conférence à l’EPLEFPA Naturapolis sur les thèmes des risques en agriculture.

DES CLÔTURES PERMANENTES POUR GAGNER DU TEMPS

Alexandre Carrion, éleveur charolais à Briantes dans l’Indre, a accueilli la journée porte ouverte clôture sur son exploitation.

PÂTURAGE EN ÉTOILE : DIX PADDOCKS POUR PLUS DE SOUPLESSE

Pour le pâturage de ses vaches suitées, Aurélien Gout a opté pour un pâturage tournant découpé en étoile.

Publicité