Aller au contenu principal

Recherche
Un plan d’action en cours

La progression de la myiase Wohlfahrtia se poursuit de manière inquiétante. Les GDS des départements touchés se sont organisés pour proposer des solutions efficientes face à ce parasite. 

Pour endiguer l’expansion de la myiase Wohlfahrtia et tenter d’aider les éleveurs à limiter l’impact sur leurs troupeaux, un COPIL myiase a vu le jour en 2016. Les départements touchés (Vienne, Haute-Vienne, Charentes) se sont regroupés pour mettre en place un plan d’action efficace. Par ailleurs, un projet de recherche a été mis en place à l’initiative du GDS 87 à lequel sont associés le GDMA 36 et GDS France. L’objectif est de diminuer les facteurs de risques et de trouver des moyens à la fois préventifs et curatifs. « Nous avons l’appui technique de l’Université de Limoges qui travaille sur différents moyens de prévention et de traitement », précise Aurore Raffier. « Nous recherchons des produits répulsifs et curatifs en limitant l’usage d’insecticide, détaille Julien Bonnet de l’Université de Limoges. Notre première idée est d’éviter le contact mouche/ troupeau. Pour ce faire, nous employons des huiles essentielles que nous appliquons par le biais de crayons à marquer.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

« La gestion du risque, c’est notre ADN »

Groupama Centre-Atlantique présentait il y a quelques jours son bilan d’activité 2023.

Quel est l’intérêt des Cives longues dans une zone de captage ?

En Champagne Berrichonne, proche de la zone de captage de Brion, la chambre d’agriculture de l’Indre a mis en place un essai sur les Cives.

El Niño : des inquiétudes sur la sécurité alimentaire mondiale

Selon l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le phénomène El Niño devrait aggraver l’insécurité alimentaire s

Des pièges à frelons asiatiques pour les apiculteurs

 Le Département a présenté, vendredi 26 avril, des pièges à frelons asiatiques qu’il offre au Syndicat des apiculteurs de l’Indre, montrant ai

Publicité