Aller au contenu principal
Font Size

Un Premier ministre à l’écoute

Le 3 décembre, suite aux mobilisations du 27 novembre, Édouard Philippe a reçu la FNSEA et JA. En plus d’échanges sur la réforme des retraites, que les deux syndicats soutiennent, le Premier ministre a été interpellé sur les ZNT, les distorsions de concurrence, l’agribashing ou encore les effets limités des EGA. Les responsables syndicaux estiment qu’Édouard Philippe s’est montré à l’écoute, il s’est d’ailleurs engagé à présenter prochainement un calendrier de mesures.

Pendant un peu plus d’une heure, le 3 décembre une délégation de la FNSEA et de JA, composée de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, Samuel Vandaele, président de JA, Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA et de Robert Verger, élu FNSEA en charge des questions fiscales et sociales, a été accueillie par le Premier ministre. L’objectif premier de ce rendez-vous était à la fois de donner un cap pour répondre aux attentes des agriculteurs, mais aussi que les sujets agricoles soient mieux considérés.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Report de la date limite d’implantation des SIE : l'Indre en fait partie
Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date
Restrictions d'eau : le département rougit
Un nouvel arrêté est entré en vigueur samedi 8 août 2020 à 00 heure.
Signature d'un bail : accord du nu-propriétaire requis
Par le jeu des successions, de nombreuses parcelles sont détenues par un nu-propriétaire mais le montant des loyers est perçu par un usufruitier.
La déviation de Villedieu-sur-Indre remise sur les rails
La D943 est un des axes les plus fréquentés mais aussi les plus accidentogènes du département de l'Indre.
Dérobées estivales : dix-huit modalités à l'essai
Pour la seconde année consécutive, à l'OIER des Bordes sont testées diverses modalités de dérobées estivales associées à certaines légumineuses.
Des brebis dans Buzançais
Selon l'emplacement, l'entretien des espaces verts est périlleux voire impossible avec du matériel classique.
Publicité