Aller au contenu principal

DOSSIER COM.COM
Une épicerie fine de proximité

Le Comptoir des saveurs réveille les papilles du territoire de Chabris depuis fin août. Cinq associés ont voulu apporter un souffle nouveau à la rue Jean-Jaurès en ouvrant une épicerie fine, dans laquelle les produits locaux sont mis en avant.

Le rideau de l'ancienne charcuterie-traiteur, tombé depuis des années, s'est relevé le 20 août dernier sur une épicerie fine locale. Au 5 de rue Jean-Jaurès de Chabris, Le comptoir des saveurs a investi les lieux, en réhabilitant les locaux, à l'image des jeunes associés à l'origine du projet.

« Nous sommes une bande de copains. Certains d'entre nous avaient fait le constat que sur place, il n'y avait pas de boutique proposant tout ce qu'il fallait pour passer un moment convivial entre amis ou en famille. Il fallait obligatoirement aller vers Romorantin ou autres, explique Gaëlle Renaudat, responsable du magasin. Fin 2020, l'un de nous a émis l'idée de créer la boutique, qui à nos yeux, manquait. De là, tout est allé très vite, nous nous sommes mis en ordre de marche tous les cinq. En quatre mois, nous avons tout démoli pour ouvrir l'espace ».

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Adapter sa stratégie de valorisation du lait
« Progresser ensemble malgré une conjoncture générale difficile », tel était le fil conducteur de l'assemblée générale de la laiterie de Verneuil, le
Publicité