Aller au contenu principal

Une journée dédiée à l’irrigation

Dans le cadre du contrat territorial zone humide lancé depuis 2022 qui se poursuivra jusqu’en 2027,  les maîtres d’ouvrages, dont la chambre d’agriculture de l’Indre, organisent une journée sur l’irrigation, le 18 septembre au Blanc.

Le contrat territorial zone humide (CTZH) de la Brenne a clôturé sa première mouture en 2021. La deuxième mouture court jusqu’en 2027, portée par le syndicat mixte du parc naturel régional de la Brenne. La chambre d’agriculture de l’Indre fait partie des nombreux maîtres d’ouvrage qui animent et gèrent ce CTZH sur l’ensemble du territoire du PNR.

UN PROGRAMME, CINQ ENJEUX

Le programme d’action du CTZH relève de cinq enjeux. La préservation de la quantité de la ressource en eau en améliorant le fonctionnement hydraulique et en réduisant les pressions s’exerçant dessus est un des principaux enjeux. Sont également visées : l’amélioration de la qualité de la ressource en eau ; l’amélioration de la biodiversité en confortant le rôle des zones humides comme réservoirs de biodiversité ; la connaissance de la biodiversité de l’eau ; l’animation territoriale. Pour répondre à ces enjeux, 34 actions sont inscrites dans le contrat territorial, actions dans lesquelles s’inscrit la journée « gestion quantitative de l’eau » qui aura lieu le 18 septembre.

UNE JOURNÉE DÉDIÉE À L’IRRIGATION  

La chambre d’agriculture de l’Indre organise le 18 septembre au Blanc, une journée sur le thème de l’irrigation dans le contexte d’un changement climatique. Cette journée sera l’occasion d’abor der plusieurs sujets comme les impacts et les effets du changement climatique pour l’Indre, qui seront détaillés par Christophe Beaujouan, animateur changement climatique à la chambre régionale d’agriculture. Joël Moulin, ancien pédologue à la chambre d’agriculture de l’Indre, expliquera comment bien connaître ses sols et en déduire la bonne utilisation de l’irrigation. Enfin, la société SARL Agri concept de Bélâbre viendra présenter du matériel d’irrigation et les innovations dans les stations de pompage. En complément, l’après-midi sera consacré à des visites de trois fosses pédologiques (en sol argilo-calcaire, en sol sableux et en sol limonoargileux à silex) commentées par Joël Moulin. Une présentation intéressante pour les irrigants, mais également pour les nonirrigants car elle aura pour but d’améliorer le stockage de l’eau par les sols.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Introduire des cultures d’été pour un effet de rupture

La gestion des adventices est un des axes de travail de la plateforme Syppre Berry.

« L’agriculture, notre flamme, votre futur »

Depuis le 1er mars, les Jeunes agriculteurs de l’Indre avec le soutien  du Conseil départemental de l’Indre, diffusent sur les réseaux sociaux

Les plateformes Syppre, par et pour les agriculteurs

 Le dispositif expérimental Syppre, via ses cinq plateformes en France, accompagne les agriculteurs vers de nouveaux systèmes de production, t

Communiquer autour de l’élevage porcin pour contrer les aprioris

Samedi 18 mai, Philippe van den Broek a ouvert les portes de son exploitation.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

Publicité