Aller au contenu principal

Abattoir du Boischaut sud
Une organisation rigoureuse pour un fonctionnement en toute sérénité

Les apporteurs de l'abattoir ont été conviés le lundi 12 août à une réunion d'information à la Châtre. Bouchers et éleveurs ont donc pu prendre connaissance des règles nécessaires au bon fonctionnement de cet outil.

Vignette

.Deux semaines après la remise en route de l'abattoir du Boischaut sud, François Daugeron, président de la communauté de communes de la Châtre Sainte Sévère, propriétaire de l'outil, avait convié les apporteurs. Le 12 août, il a rappelé en préambule aux nombreux participants le déroulement des travaux conduits pour garder l'agrément et pouvoir préserver « cet outil de territoire ». Avec Pascal Plazanet, le directeur de l'abattoir, ils ont souligné l'importance du travail collectif. La présence de Robert Chaze, Christophe Moulin et Ludovic Breuillault, respectivement présidents de la chambre d'agriculture, du GDMA et de l'association d'apporteurs, attestait de l'investissement de chacun.

Un fonctionnement scrupuleux

Suite à la fermeture de l'abattoir, pour pouvoir reprendre l'activité avant de perdre l'agrément, il a fallu non seulement réaliser les travaux sur l'outil mais également réorganiser son fonctionnement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Adapter sa stratégie de valorisation du lait
« Progresser ensemble malgré une conjoncture générale difficile », tel était le fil conducteur de l'assemblée générale de la laiterie de Verneuil, le
Publicité