Aller au contenu principal

Une pluie de médailles pour les produits de l’Indre

Comme chaque année depuis 153 ans, le Concours général agricole récompense les meilleurs produits régionaux. Les traditionnelles feuilles de chênes or, argent et bronze ont été apposées sur 5176 produits et l’Indre n’est pas en reste.

Parmi les 20 500 produits régionaux inscrits au Concours général agricole, seuls 5176 se sont vu décerner la distinction or, argent ou bronze sur Salon International de l’agriculture. Pour le département de l’Indre, les AOC vinicoles et les AOP fromagères ont une nouvelle fois fait rayonner le département.  Côté vin, le reuilly rosé du Domaine Cordaillat et le reuilly rouge du Domaine de Reuilly ont tous les deux obtenu la médaille d’or. Pour les valençay, deux médailles ont été décernées à la Cave de Valençay : l’or pour son vin rouge et l’argent pour le blanc. Médaille d’or également pour le valençay rouge de Pascal Lacour et pour le valençay blanc de l’EARL F. Jourdain.   Comme chaque année, les AOP en fromage caprin, pouligny et valençay se sont illustrées avec une médaille d’argent pour le valençay de la fromagerie d’Anjouin. Concernant les pouligny, l’EURIAL Tournon Saint Martin s’est vu décerné la médaille de bronze et l’EARL de la ferme de Bray, la médaille d’argent.  Une seule charcuterie indrienne a pu obtenir une médaille : le saucisson à l’ail non fumé de CAVI SAS avec une médaille de bronze.  

UNE JOURNÉE DÉDIÉE À TOUS CES PRODUITS 

Vendredi 1er mars, la journée de l’Indre a fait rayonner le département et a mis en valeur l’ensemble de ces produits primés tout comme ceux qui ne l’étaient pas. Ainsi, sur le stand de l’Agence d’attractivité de l’Indre (A2I), les visiteurs ont pu retrouver lentilles, bières, chocolats, confitures, miel, biscuits, frites de carpe, pâté berrichon, feuilleté de pomme de terre, burger d’Angus. Les producteurs ont partagé leurs savoirfaire et l’amour de leurs produits mais aussi de leur département. Petits et grands ont également pu s’amuser sur le stand de l’A2I puisque cette dernière avait choisi de faire un clin d’œil à l’épreuve des Jeux olympiques qui se tiendra dans l’Indre en installant une borne interactive simulant le tir sportif. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Des vaches de réforme engraissées chez un céréalier

C’est une idée issue d’un échange entre un négociant en bestiaux et un producteur de grandes cultures qui souhaitait valoriser certaines production

Cas de force majeure, mode d’emploi

 Pour éviter de perdre l’accès aux aides PAC, en plus des pertes de marges liées aux excès de pluie, les exploitants concernés doivent faire v

Frelons asiatiques : c’est maintenant qu’il faut piéger !

La reine est la cible à atteindre en cette saison.

Accident du travail : sensibiliser pour éviter le danger

Quatre étudiants du BTS APV ont organisé une conférence à l’EPLEFPA Naturapolis sur les thèmes des risques en agriculture.

DES CLÔTURES PERMANENTES POUR GAGNER DU TEMPS

Alexandre Carrion, éleveur charolais à Briantes dans l’Indre, a accueilli la journée porte ouverte clôture sur son exploitation.

PÂTURAGE EN ÉTOILE : DIX PADDOCKS POUR PLUS DE SOUPLESSE

Pour le pâturage de ses vaches suitées, Aurélien Gout a opté pour un pâturage tournant découpé en étoile.

Publicité