Aller au contenu principal

Autonomie fourragère
Une production de 13 tonnes de MS/ha avec une prairie sous couvert de méteil

La prairie sous couvert de méteil a tenu ses promesses chez Bruno et Benoit Rochereau. Avec une production de 13 tonnes de MS par hectare, cette association apporte de quoi appréhender avec sérénité la gestion de leurs stocks fourragers, pourtant sérieusement entamés du fait de la sécheresse estivale.

Dactyle, fétuque, trèfle violet, trèfle blanc, ray grass : tout y est. Ce 3 octobre à Ceaulmont (36), les jeunes prairies multi-espèces de Bruno et Benoit Rochereau ont repris vie.

Celles-ci ont été mises en place un an plus tôt, sous couvert de méteil. Triticale, avoine, vesce et pois fourrager ont été semés en même temps que les espèces prairiales. C’est à la pelle et dans une remorque que Bruno Rochereau a mélangé toutes les graines avant de charger le semoir. « Pas trop d’un coup, précise-t-il, juste de quoi semer 2 ha à la fois ». Après un réglage minutieux du combiné intégral, sur 12 ha les semences ont été placées à la surface des parcelles préalablement déchaumées, opération suivie d’un roulage.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Premier concours bovin après 18 mois d'absence dans l'Indre
Le concours bovin de Saint-Benoît-du Sault aura bien lieu le 25 août. Une reprise en douceur pour les éleveurs.
Foire de St-Benoît : un marché porteur
Les éleveurs n'hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour se rendre à la foire de Saint-Benoît-du-Sault, tant pour vendre que pour acheter
Teff grass : une alternative séduisante
Face aux changements climatiques, certaines plantes fourragères semblent tirer leur épingle sur jeu et entrent dans l'assolement de quelques éleveurs
La ferme des Bordes : bien plus qu’un lieu d’expérimentation
Reçu à la ferme expérimentale des Bordes, le nouveau préfet de l’Indre a pu mesurer l’intérêt des essais qui y sont conduits, mais aussi l’utilité que
Deux ans d’essais pour créer un référentiel
Dans le cadre du Cap protéines, des essais sont en cours pour avoir des références disponibles pour les éleveurs.
L’art de valoriser chaque pièce de limousine
La limousine est la race de viande rouge de prédilection de la famille Marsais.
Publicité