Aller au contenu principal

Une récolte entre surprises et déceptions

La récolte 2021 a été marquée par les averses venant jouer les troubles fêtes et mettant les nerfs des agriculteurs à rude épreuve. Sur le terrain, les échos ne sont pas si alarmants, « nous ne sommes pas sur une année exceptionnelle, mais dans l’ensemble c’est correct », résume-t-on dans les campagnes. Une situation qui se conjugue avec de bons niveaux de prix.

Les précipitations du mois de juillet ont donné du fil à retordre aux agriculteurs indriens. Les chantiers interminables ont touché à leurs fi ns dans la majorité des cas, avec des récoltes in extremis le weekend dernier.

En orges, c’est la satisfaction qui prévaut : les rendements oscillent autour de 60-75 q/ha selon les secteurs et présentent une qualité tout à fait correcte. Autre bonne surprise, les colzas. En Boischaut sud, Philippe Brançon de Chasseneuil se réjouit d’avoir pu engranger « 42 quintaux de colza en moyenne ». Tout comme Julien Aujard, en Champagne berrichonne, avec ses « 25-35 q en colza, ce n’est pas trop mal, d’autant plus que les tarifs sont là. » Les acomptes de colzas sont annoncés entre 340 et 360 €/t. « Cependant, les maladies de fin de cycle ont pénalisé certains d’entre nous », pondère-t-il. Même satisfecit en Boischaut nord avec des rendements avoisinant les 35 q de moyenne.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Le cuir : une passion à fleur de peau
Depuis le début de ses études supérieures, Anne Barcelo est, de près ou de loin, en contact avec le cuir, ce matériau aux origines animales.
FAIRE FACE AU STRESS HYDRIQUE
L'absence de pluie pour les prochaines semaines peut déjà avoir des conséquences sur les rendements des céréaliers, mais aussi des polyculteurs éleveu
L'élevage porcin fait face à ses détracteurs
A Feusines, une pétition a été lancée par Citoyens de la Région Centre, contre l'extension d'un élevage porcin.
UN DÉFICIT PLUVIOMÉTRIQUE QUI VA ENCORE SE CREUSER
Les températures estivales des derniers jours sont remarquables, mais pas inédites.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
La prévention, l'âme de Groupama
Groupama Centre Atlantique est allé à la rencontre de ses assurés lors des multiples assemblées de caisses locales.
Publicité