Aller au contenu principal

ÉCHOS DE RÉCOLTE
Une saison de foin qui commence bien !

En cette pleine période de fenaison, les agriculteurs ont profité du beau temps durant plusieurs jours pour ramasser un maximum les foins. Des foins qui, cette année, sont en avance d’une quinzaine de jours, en quantité normale et de manière générale de bonne qualité.

Deux mille vingt est une année propice qui a permis d’avoir une bonne valorisation du fourrage et de récolter les plantes à un stade début d’épiaison pour les graminées et bourgeonnement pour les légu-mineuses. Les pluies tombées en avril et mai ont contribué à donner un bon coup de pouce à aux espèces prairiales.

Pour le GAEC du Grand-Marcé, Fabrice Bazin, éleveur de vaches limousines, la récolte d’ensilage a pu s’effectuer au bon stade de matière sèche ; il en va de même pour le foin, il a pu en récolter entre 8 à 10 t par hectare, dans de bonnes conditions.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Pâturage de céréales : conjuguer bienfait animal et efficacité économique
  Même si l’intérêt pour la culture céréalière est limité, les atouts du pâturage des céréales d’hiver par des ovins sont nombreux pour le troupeau.
Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Publicité