Aller au contenu principal

SÉLECTION BOVINE
Vente de reproducteurs : adjugé, vendu !

Le marché au cadran des Hérolles a organisé sa quatrième vente de taureaux reproducteurs limousins. La vente aux enchères des vingt spécimens sélectionnés a démarré à 2 200 euros.

Dos droit, culotte arrondie, bonne largeur de cuisse, finesse d'os, aptitudes bouchères développées étaient autant de qualités scrutées de près le 22 septembre, au marché au cadran des Hérolles. En effet, une vente aux enchères y était organisée, en partenariat avec Sélecviande, durant laquelle vingt reproducteurs ont été présentés.

Avant le passage sur le ring, les acheteurs pouvaient jauger les mâles, installés en cases dans la bouverie. Ils ont ainsi pu consulter leurs index, leurs ascendants, tout en échangeant avec les éleveurs sélectionneurs. Pour certains, cette phase d'observation leur a offert l'opportunité d'affiner leur choix et le montant qu'ils souhaitaient miser lors des enchères. « Pas de folie, sauf en cas de coup de cœur », lâchait l'un des potentiels acheteurs en regagnant les gradins autour du ring.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité