Aller au contenu principal

ZNT riverain : vers un peu plus de réalisme

De la demande initiale de 150 m, les zones de non-traitement peuvent être réduites à 5 m ou à 3 m grâce à l'action de la FNSEA.

Depuis 2016, l'EFSA, l'au­to­rité eu­ro­péenne de sé­cu­rité des ali­ments, a mo­di­fié les règles d'ho­mo­lo­ga­tion des pro­duits phy­to­sa­ni­taires, ren­dant obli­ga­toires les zones de non-trai­te­ment (ZNT) en Eu­rope au fur et à me­sure de la ré ho­mo­lo­ga­tion des pro­duits. Cer­tains Etats ont choisi de mettre en place des ZNT plus ra­pi­de­ment. En 2018 à l'is­sue de longues né­go­cia­tions, la FNSEA avait réussi à faire en­tendre rai­son au gou­ver­ne­ment, qui en­vi­sa­geait des ZNT de 200 m lors des né­go­cia­tions de la loi EGAlim en prô­nant la trans­pa­rence et le re­nou­veau du dia­logue avec les ci­toyens, en met­tant en place des chartes de bon voi­si­nage dans le cadre du Contrat de So­lu­tions. Des ONG ont saisi le Conseil d'Etat qui a im­posé au gou­ver­ne­ment de com­plé­ter l'ar­se­nal ré­gle­men­taire pour mieux pro­té­ger les ri­ve­rains. C'est pour­quoi un ar­rêté et un dé­cret dit « ZNT » ont été pu­bliés fin 2019.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Visite d'essais: La luzerne, quelle conduite à tenir ?
Cultiver de la luzerne ne s'improvise pas.
Luzerne : Un itinéraire technique à soigner
Les essais de semis de luzerne de la plateforme Cultures à Venir ont permis de démontrer l'importance de l'implantation sur la production de fourrage.
Méthanisation : « Créer une plus-value supplémentaire"
Produire de l'électricité tout en gérant ses effluents d'élevage est le projet des Thoonsen, à Montchevrier dans l'Indre.
Vignette
De multiples projets à La ferme de Touvent
Malgré la crise sanitaire, les projets de développement des exploitations du lycée agricole de Châteauroux se poursuivent, avec notamment des orientat
Une rentrée attendue à Naturapolis
Une rentrée scolaire n'est jamais anodine, elle le fut encore moins cette année.
« Détricoter le système connu, pour répondre aux attentes des filières »
Benoît Tassin, directeur adjoint de la chambre régionale de l'agriculture Centre-Val de Loire, est revenu sur les impacts de la pandémie sur les march
Publicité