Aller au contenu principal

Zones non-traitées : Consultation publique : « participez ! »

Le ministère soumet à la consultation publique deux textes relatifs aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation. La voix des agriculteurs doit peser dans cette consultation.

Vignette

L e 1er octobre, c'est la date limite pour répondre à la consultation publique mise en place par le gouvernement relative aux zones de non traitement. Pour apporter sa contribution, il faut taper : « Consultations publique riverains » sur votre moteur de recherche.

 

Ce que disent les textes

Deux textes sont soumis à consultation : un décret et un arrêté. Ceux-ci proposent que les agriculteurs aient l'obligation de respecter des zones non traitées suivantes :

- 10 m incompressibles pour les produits avec certaines mentions de danger ou des perturbateurs endocriniens, ce qui représente, hors perturbateurs endocriniens, plus de 15 % des volumes de produits actuellement vendus ;

- 5 m pour les cultures basses (céréales, oléagineux…) pour les autres produits et 10 m pour les cultures hautes (arboriculture, viticulture).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Indemnités dégâts de sanglier : un galop d’essai pour les réduire
Sur  le  secteur  du  massif  cynégétique  14  en  pleine  Brenne,  un  protocole  de  régulation  du  sanglier  est  mis en place pour les prochains
Dérogation à la durée du temps de travail sous conditions
La FNSEA 36 a obtenu de la DREETS* une dérogation collective à la durée maximale de travail hebdomadaire. Les salariés mineurs ne sont pas concernés.
350 béliers attendus sur la butte de Saint-Benoît-du-Sault
Après une pause en 2020, la foire ovine de Saint-Benoît-du-Sault revient pour sa 40e  édition, le 4 août, dans une version édulcorée mais très attendu
Trois jours d’escapade en pleine Brenne
La randonnée de la Brenne renoue avec la tradition, pour sa 34e  édition.
L’aide à l’UBG remplace la prime à la vache
Les modalités de calcul de l’UGB vont changer à la faveur de la nouvelle Pac.
La Pac 2023-2027 se précise
Le 13 juillet, Julien Denormandie a expliqué un peu plus les éléments concrets de la future Pac. En  voici  les  points  principaux.
Publicité