Aller au contenu principal

Zones non-traitées : Consultation publique : « participez ! »

Le ministère soumet à la consultation publique deux textes relatifs aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation. La voix des agriculteurs doit peser dans cette consultation.

Vignette

L e 1er octobre, c'est la date limite pour répondre à la consultation publique mise en place par le gouvernement relative aux zones de non traitement. Pour apporter sa contribution, il faut taper : « Consultations publique riverains » sur votre moteur de recherche.

 

Ce que disent les textes

Deux textes sont soumis à consultation : un décret et un arrêté. Ceux-ci proposent que les agriculteurs aient l'obligation de respecter des zones non traitées suivantes :

- 10 m incompressibles pour les produits avec certaines mentions de danger ou des perturbateurs endocriniens, ce qui représente, hors perturbateurs endocriniens, plus de 15 % des volumes de produits actuellement vendus ;

- 5 m pour les cultures basses (céréales, oléagineux…) pour les autres produits et 10 m pour les cultures hautes (arboriculture, viticulture).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Sanglier : un plan d’action sur trois ans
La régulation du sanglier est l’affaire de tous.
JA planche sur l’engagement
Durant trois jours, Jeunes agriculteurs national a tenu son Université d’hiver dans la Haute-Marne.
AOC Valençay : le nouveau cahier des charges dévoilé
Le syndicat des vins de Valençay s’est réuni en assemblée générale, jeudi 1er décembre.
LA CONSIGNE SE GÉNÉRALISE À LA FERME DES CABRIOLES
Des pots en verre consignés pour réduire les emballages à usage unique, telle est la direction qu’ont pris les associés de la Ferme des Cabrioles depu
Installation : savoir mesurer et se prémunir des risques
Le 17e forum installation des JA, le 15 décembre, aura pour fil conducteur les risques, qu’ils soient climatiques, économiques, techniques, sanitaires
Quels intérêts à aller plus loin que la banque de matériel ?
Outre l’acquisition et l’utilisation de matériel en commun, la Cuma est aussi un moyen de réfléchir et d’évoluer collectivement.
Publicité