Aller au contenu principal

Adapter sa stratégie de valorisation du lait

« Progresser ensemble malgré une conjoncture générale difficile », tel était le fil conducteur de l'assemblée générale de la laiterie de Verneuil, le 10 juin, à Fléré-la-Rivière. Si le volume de lait collecté en 2021 est supérieur à celui de 2020 et que le prix du lait est là, la hausse des charges rebat les cartes.

Si une année normale existe en élevage laitier, 2021 doit s'en approcher : pas de grosse crise du lait, pas de sécheresse importante. Nous aurions pu être satisfaits, mais l'inflation des charges a dépassé celle des produits en fin d'année », analyse Philippe Bruneau, président de la coopérative, lors de son rapport d'orientation à l'assemblée générale de la Laiterie, le 10 juin. En effet, 2021 a été une bonne année pour la laiterie avec une progression des volumes collectés, ce qui tranche avec la tendance régionale, voire nationale. Les laits, bovin et caprin, collectés sont de bonne qualité. Cependant, afin de mieux les valoriser, la laiterie insiste pour que les taux de matière grasse (MG) soient plus élevés que les taux de matières protéiques (MP), en lait de vache. « Pour la crème et le beurre, il faut des MG.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Valoriser au mieux ses effluents d’élevage
  Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
Limousine, sa rusticité passionne encore
Les critères de sélection de la race limousine ont évolué au fil du temps.
LE TÉLESCOPIQUE, UN « INDISPENSABLE » CHEZ LES ÉLEVEURS
  Fiabilité, maniabilité, visibilité ou encore facilité d’entretien… voici les principaux arguments qui ont poussé deux éleveurs laitiers à choisir le
Hausse de prix des fromages fermiers : une nécessité
Lors de journée régional fromagère, Jennifer Baudron, de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher, a présenté les coûts de production en 2021 et les e
Aléas climatiques : s’assurer une sécurité financière
Samuel Delale, céréalier à Châtillon-sur-Indre, a été confronté à la grêle en 2022.
Une nouvelle pépinière, un atout pour l’agrotourisme
Arnaud Schoofs et Marline Berghmans ont inauguré leur pépinière spécialisée en fruitiers du terroir, le 11 janvier à Buzançais.
Publicité