Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Aléas climatiques 2018
Calamités sécheresse : déclarez avant le 27 juin

Les éleveurs dont les surfaces en prairies sont situées sur les 19 nouvelles communes de l’ouest de l’Indre reconnues sinistrées depuis le comité national de gestion des risques en agriculture du 17 avril, peuvent déposer un dossier de demande d’indemnisation au titre des calamités sur Télécalam à partir du 28 mai jusqu’au 27 juin. L’extension du zonage concerne 

Vignette

L’extension du zonage concerne les communes suivantes : Azay le Ferron, Concremiers, Fontgombault, Ingrandes, Le Blanc, Lurais, Lureuil, Martizay, Mauvières, Mérigny, Murs, Néons-surCreuse, Paulnay, PoulignySt-Pierre, Preuilly la Ville, Saint-Aigny, Saint-Hilaire-sur-Benaize, Sauzelles et Tournon-Saint-Martin. Les taux de perte de récolte sont de 32 % pour les prairies permanentes ; 33 % pour les prairies temporaires ; 35 % pour les prairies artificielles et 18 % pour le maïs.

Pour être éligible, la totalité des pertes subies doit représenter plus de 13 % du produit brut global de l’exploitation (calculé sur la base du barème départemental). Pour qu’une culture soit indemnisée, cette dernière doit être sinistrée à plus de 30 %.

MODE D’EMPLOI

Les modalités pratiques de dépôt sont les mêmes que pour le zonage du début d’année diffusées en mars dernier.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Mélangeuse-pailleuse : un outil de précision pour composer ses rations
Depuis qu'il a investi dans une mélangeuse, Bruno de Cauwer a remarqué qu'il n'y avait plus de refus à l'auge, ni tri et ni gaspillage.
Des OGM qui n'en sont pas
La décision du Conseil d'Etat classe en OGM des variétés issues de techniques récentes de mutagenèse.
Gestion de l'eau : Vers une gestion par bassin versant
Le déficit hydrique de 2018-2019, couplé aux fortes chaleurs et à l'évapotranspiration a compliqué la gestion de la ressource en eau.
Pisciculture : Une tradition vieille de 9 siècles
La pisciculture est une activité historique de la Brenne. C'est aussi un savoir faire qui se transmet au fil des générations.
La filière piscicole tient son cap
Mardi 11 février, à Rosnay, les acteurs de la pêche d'étang de Brenne étaient réunis pour assister à la signature du tout premier Cap filière piscicol
Publicité