Aller au contenu principal

FERMAGE 2018/2019/
Ce qu’il faut retenir pour les échéances en cours

Chaque année en cette saison, bailleurs et preneurs s’interrogent sur le montant des fermages et taxes, en vue de solder l’échéance de l’année. Réponse aux principales questions sur le sujet pour 2018.

Vignette

Comment évolue le montant du fermage dont l’échéance arrive à terme entre le 1er octobre 2018 et le 30 septembre 2019 ?

Les montants des fermages évoluent chaque année en fonction d’un indice national. Un arrêté du 20 juillet 2018 a fixé l’évolution pour les échéances du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2019 à la baisse de 3,04 % comparé à la période précédente. Cet indice qui était de 106,28 en 2017/2018 est passé à 103,05.

Est-ce que les baux signés en denrées suivent la même évolution ?

 C’est une situation qui se raréfie puisqu’elle concerne des baux signés avant le 3 janvier 1996. Ceci dit, c’est la même évolution qui s’applique. Ainsi, il faut retenir que la valeur du quintal blé fermage est de 23,55 € dans l’Indre.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les maires s'informent sur le gaz vert
Méthavert, site de méthanisation à Villiers-les-Ormes, a accueilli l'association des maires de l'Indre.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
Etiquetage : les règles à respecter
Que les produits alimentaires soient vendus en grande surface, sur un marché de producteurs ou à la ferme, l'étiquetage est obligatoire.
Qualité du lait : une réflexion globale d’exploitation
Dans le cadre de l’assemblée générale d’Indre lait bovin, le 8 mars, les éleveurs étaient invités à découvrir l’élevage de Bruno Debrune, à Chatillon-
Les PLUI en pleine élaboration
La réalisation des plans locaux d’urbanisme est en cours.
Une assemblée intercommunale face à la contractualisation
Vendredi 25 février, une trentaine d'agriculteurs ont participé à l'assemblée intercommunale Marche Berrichonne à Aigurande.
Publicité