Aller au contenu principal

Faibles revenus : Une mesure de prise en charge de cotisations sociales

Les demandes de prise en charge de cotisations exploitant sont à déposer avant le 15 septembre. Le point sur les critères de pré-tri définis et les démarches.

Comme chaque année, la MSA dispose d’une enveloppe de prise en charge partielle de cotisations sociales, ventilée dans les départements avec des clés d’attribution. L’enveloppe départementale, de l’ordre de 200 000 € est maigre. « Elle est notoirement insuffisante compte tenu des très faibles revenus de la profession », déplore Jacky Girard pour la FNSEA 37. La FRSEA CVL demande « qu’elle soit complétée en tenant compte de la récolte catastrophique de 2020 ». L’objectif est de répartir le plus équitablement possible cette prise en charge. Il faut aussi limiter le nombre d’agriculteurs qui font une demande et qui, finalement, n’ont pas d’aide. La MSA Berry Touraine indique que le premier critère de tri sera « le revenu professionnel inférieur ou égal à 4 525  et que des critères précis d’attribution seront fixés après examen des demandes ».

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les maires s'informent sur le gaz vert
Méthavert, site de méthanisation à Villiers-les-Ormes, a accueilli l'association des maires de l'Indre.
Concertation autour d'une charte départementale
Malgré la parution de textes modificatifs, la réglementation relative aux zones de non-traitement (ZNT) de produits phytosanitaires a été retoquée par
Etiquetage : les règles à respecter
Que les produits alimentaires soient vendus en grande surface, sur un marché de producteurs ou à la ferme, l'étiquetage est obligatoire.
Qualité du lait : une réflexion globale d’exploitation
Dans le cadre de l’assemblée générale d’Indre lait bovin, le 8 mars, les éleveurs étaient invités à découvrir l’élevage de Bruno Debrune, à Chatillon-
Les PLUI en pleine élaboration
La réalisation des plans locaux d’urbanisme est en cours.
Une assemblée intercommunale face à la contractualisation
Vendredi 25 février, une trentaine d'agriculteurs ont participé à l'assemblée intercommunale Marche Berrichonne à Aigurande.
Publicité