Aller au contenu principal

Farines et pâtes made in Chassignolles

Depuis quelques semaines, Aude Labesse voit son projet de diversification longuement mûri prendre corps, avec la mise en vente de premiers sachets de farine et bientôt, de neuf variétés de pâtes.

Entre deux averses, les Labesse battent leurs blé tendre et dur destinés à la confection de farines et pâtes produites sur l'exploitation. Depuis mi-juin, l'atelier meunerie et le labo de transformation sont les terrains de jeu d'Aude Labesse, fraîchement installée en Gaec avec son conjoint sur l'exploitation, au Bois de Cosset, à Chassignolles.

« Tout a commencé en 2016-2017, se souvient la jeune agricultrice de 35 ans. Nous avions en tête de diversifier notre production, toujours dans la dynamique de circuit court et nous nous sommes intéressés à la conception de pâtes à la ferme ». Une idée qui germera dans l'esprit du couple, qui a ensuite multiplié les visites chez des confrères de départements voisins et réalisé divers stages, « dont un en meunerie et un autre sur l'aspect règlementaire (hygiène, etc.) pour savoir comment ça marche, et appréhender au plus près les besoins techniques pour mettre le projet en place » poursuit-elle.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Limiter la flambée des prix avec les achats groupés de la FDSEA
Le service de commande groupée de fioul proposé aux adhérents FDSEA et JA permet de réduire le montant des factures.
Contrats, indicateurs de prix, délais : éleveurs, à vous de proposer vos conditions !
La loi Besson-Moreau généralise la contractualisation écrite pluriannuelle de 3 ans minimum pour toute vente entre le producteur de viande bovine et c
Noël en Berry, entre rites et légendes
Loin de la course effrénée de notre époque dans les boutiques en quête des cadeaux tant attendus, loin de l'abondance des plats sur les tables… le Noë
QUELLE FORÊT POUR LE FUTUR ?
Comment préserver les massifs forestiers face au réchauffement climatique ?
Contention ovine : découverte d'un parc fixe indoor
Au quotidien, la manipulation des animaux à travers une contention mobile demande du temps et peut mobiliser de nombreuses personnes sur un élevage.
Publicité