Aller au contenu principal

Filière caprine : Cap sur la génomique

La sélection caprine franchit une nouveau pas avec l'arrivée de la génomique. Tous les caractères ne sont pas encore identifiés, mais la filière espère pouvoir compter sur des évolutions aptes à répondre aux enjeux auxquels elle sera confrontée à l'avenir.

Le programme Gènes +, initié par Cap Gènes en 1992, a permis la mise en place d'un dispositif de sélection efficace pour les races Saanen et Alpine. Il a contribué à augmenter notamment de plus de 50 % la production laitière chez les primipares. Depuis trois ans, ce programme a franchi un nouveau cap avec le dispositif Gènes Avenir qui intègre les index génomiques pour les mâles reproducteurs.

Un schéma beaucoup plus drastique

Cette étape résulte d'un travail initié en Chine, en 2010, grâce à la création d'un consortium international animé par l'INRA et Beijing Genomics Institute. Celui-ci est à l'origine d'un premier outil de génotypage dont vont désormais pouvoir bénéficier les élevages de l'Hexagone.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
Antoine Brimboeuf, le maître des border collie
Chien de troupeau par excellence, le border collie est un partenaire de choix des éleveurs.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
L'écorce de bois à l'étude aux Bordes
La paille de céréale n'est pas la seule ressource pouvant composer une litière saine, confortable et absorbante.
L'écorce de bois : un complément plus qu'un substitut de la paille
L'hiver dernier, les génisses limousines de Frédéric Jouhannet ont passé l'hiver sur une litière en écorce.
Vente de reproducteurs : adjugé, vendu !
Le marché au cadran des Hérolles a organisé sa quatrième vente de taureaux reproducteurs limousins.
Publicité