Aller au contenu principal

DOSSIER COM.COM
ISABELLE LORRE DÉCLINE LE SAFRAN SOUS TOUTES SES FORMES

Au lieu-dit Cromay à Baraize chez Isabelle Lorre, le safran est roi. Une épice qu'elle invite à utiliser dans des préparations culinaires et qu'elle commercialise, notamment sur les marchés et le Drive Fermier 36.

Originaire du Boischaut sud, Isabelle Lorre et son conjoint ont fait carrière en Auvergne des années durant, sans cesser de caresser l'espoir de revenir s'installer sur le secteur.

« En 2011, alors que nous étions toujours en Auvergne, nous nous sommes intéressés à la culture du safran. Pour se faire la main, nous avions implanté des crocus sur un bout de terrain chez mes parents à Argenton-sur-Creuse », se souvient Isabelle Lorre. Mais contraint à de nombreux allers-retours entre l'Auvergne et le Berry pour veiller sur ses essais de safran, le couple s'est définitivement installé à Cromay sur la commune de Baraize.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un séchoir à grains géré en Cuma
 A Belâbre, la Cuma du Petit Mareuil s’est dotée d’un séchoir à grain dernier cri.
« La formation, le meilleur moyen d’avancer »
Présidente du comité Centre-Val de Loire du Vivéa et élue à la chambre d’agriculture chargée de  la  formation,  Brigitte  Bergère  insiste  sur l’imp
La campagne 2021/2022 est lancée
Le catalogue des formations de la chambre d’agriculture est désormais disponible pour la campagne 2021/2022.
Moins d’intrants, moins de tracteurs… place à l’observation
 Régis  et  Jean-François  Feignon  ont  expliqué  aux  participants d’une  journée  organisée  par  la  chambre  d’agriculture,  le  cheminement  qui
Un défi sanitaire et financier
 En 2020, la MSA Berry-Touraine a adapté ses missions pour faire face à la pandémie.
Publicité