Aller au contenu principal

La luzerne, une culture à revisiter

Les portes ouvertes des Cultures à Venir de la chambre d'agriculture sur la luzerne se dérouleront le 9 septembre à Martizay. Mathieu Naudet, élu à la chambre d'agriculture en charge des grandes cultures présente cette plateforme.

Depuis trois ans, la chambre d'agriculture propose la plateforme « Cultures à Venir ». Le thème retenu pour les essais mis en place vise à répondre aux questions que se posent les agriculteurs pour faire évoluer leur système. Après la diversification en 2018, l'implantation de couverts en 2019, cette année un focus est fait sur la luzerne.

A. P. : Pour quelle raison le choix de la plateforme Cultures à Venir de cette année s'est-il porté sur la luzerne ?

Mathieu Naudet : La luzerne est une culture intéressante pour sa production de protéines. C'est une culture assez simple à réali-ser, mais aujourd'hui on ne sait plus trop comment la réussir. Le but était de faire redécouvrir la luzerne qui possède des intérêts fourragers mais également agronomiques .

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

DES PISTES POUR RÉDUIRE SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE
Gagner jusqu'à 2 € par porc produit, c'est possible en investissant dans différents équipements et aménagements concourant à réduire sa consommation d
PASSAGE EN CASES SALUTAIRE
En élevage allaitant, les périodes de vêlages et les premiers mois de vie des veaux sont cruciaux pour la viabilité de l'atelier.
SÉCURITÉ : PAS DE PLACE À L'IMPROVISATION
C'est dès la conception que la prévention des risques d'accident se prévoit.
L'AMBIANCE EN BÂTIMENT, UN LEVIER À NE PAS NÉGLIGER
Une bonne isolation et un renouvellement d'air constant ont des répercussions immédiates sur la santé des chevrettes.
HEUREUX D'ÊTRE SUR LA PAILLE
Depuis un an, Samuel Dupuy élève une partie de ses porcs charcutiers sur paille en obtenant des résultats techniques équivalents aux caillebottis.
La chimie ne doit plus être systématique
Dans un contexte de développement de souches résistantes à une ou plusieurs familles de molécules phytos, la lutte contre les maladies basée sur l'agr
Publicité