Aller au contenu principal

Déclarations Pac
Modifications possibles jusqu’au 31 mai

Jusqu’au 31 mai, il est possible de modifier sa déclaration PAC par courrier, lorsque le type de prime correspondant est déjà demandé. Par contre, en cas de rajout d’une nouvelle prime, une pénalité de 1 % par jour ouvrable s’applique. 

Vignette

La déclaration Pac par Internet (Telepac) est close pour ceux qui ont déjà signé leur dossier avant le 15 mai minuit. Mais réglementairement, la « date limite de dépôt de la modification » est fixée au 31 mai, ce qui laisse la possibilité de la rectifier. Pour ceux qui n’ont pas encore signé sous Telepac, la déclaration par Internet reste possible jusqu’au 31 mai. Cela concerne notamment les viticulteurs pour le suivi de l’assurance récolte et des aides FranceAgrimer.

Attention à la nature de la modification

Une fois le dossier signé le 15 mai, la modification ne s’effectue pas sur Telepac, mais par courrier à la DDT. Lorsque cette correction correspond à un changement de culture qui ne reçoit pas d’aide couplée, elle est sans conséquence (et y compris après le 31 mai ou le 11 juin, mais avant tout contrôle terrain). En effet, remplacer par exemple du maïs par du sorgho n’entraînera pas d’augmentation des primes versées.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Réduire les maladies respiratoires, un levier pour la filière
La préparation sanitaire des broutards à la vente est un enjeu pour la filière viande bovine qui s’est emparée de la question.
« L’objectif de la loi est de sauver les entreprises en difficulté »
« Il faut toujours chercher à régler le problème en son entier », c’est l’un des principes appliqués par Fanny Chenot, magistrate, lors des procédures
Lourdes difficultés financières : le rôle protecteur du tribunal
Les procédures judiciaires de règlement amiable, sauvegarde, redressement judiciaire gérées au tribunal sont conçues pour protéger les entreprises en
Un crédit d’impôt en échange de l’arrêt du glyphosate
Un crédit d’impôt de 2 500 € pour 2021 et 2022 est en cours de validation au profit de ceux qui arrêteront d’utiliser le glyphosate.
CLÉMENT CARTERON, INVESTI POUR SON CANTON
Céréalier à Neuvy-Pailloux et Condé, Clément Carteron revêt plusieurs casquettes du haut de ses 23 ans : président de canton JA, président du club loc
Les burgers du « Mirabelle » valorisent les produits locaux
La crise de la Covid-19 n'aura pas eu raison de la détermination de Cyril et Brigitte Zucchi, restaurateurs à Pruniers.
Publicité