Aller au contenu principal

Déclarations Pac
Modifications possibles jusqu’au 31 mai

Jusqu’au 31 mai, il est possible de modifier sa déclaration PAC par courrier, lorsque le type de prime correspondant est déjà demandé. Par contre, en cas de rajout d’une nouvelle prime, une pénalité de 1 % par jour ouvrable s’applique. 

La déclaration Pac par Internet (Telepac) est close pour ceux qui ont déjà signé leur dossier avant le 15 mai minuit. Mais réglementairement, la « date limite de dépôt de la modification » est fixée au 31 mai, ce qui laisse la possibilité de la rectifier. Pour ceux qui n’ont pas encore signé sous Telepac, la déclaration par Internet reste possible jusqu’au 31 mai. Cela concerne notamment les viticulteurs pour le suivi de l’assurance récolte et des aides FranceAgrimer.

Attention à la nature de la modification

Une fois le dossier signé le 15 mai, la modification ne s’effectue pas sur Telepac, mais par courrier à la DDT. Lorsque cette correction correspond à un changement de culture qui ne reçoit pas d’aide couplée, elle est sans conséquence (et y compris après le 31 mai ou le 11 juin, mais avant tout contrôle terrain). En effet, remplacer par exemple du maïs par du sorgho n’entraînera pas d’augmentation des primes versées.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les services de l’Etat sur le terrain
La DDT, la chambre d’agriculture et la MSA sont allées à la rencontre des agriculteurs sinistrés par les trois récents orages de grêle, le 19 juin, à
Le coup de grêle de trop !
Pour la troisième fois en un mois, la grêle a sévi dans le département.
Rendements hétérogènes et de qualité moyenne
 Les moissons battent leur plein depuis une dizaine de jours. Les orges, dont la récolte se termine, sont à la peine selon les secteurs.
Un pulvérisateur ultra-localisé en démo dans l'Indre
Après quatre ans de tests, le pulvérisateur Snipper est désormais en phase de commercialisation, rendant possible et concrète la pulvérisation ultra-l
La filière piscicole garde le cap
Le premier rendez-vous annuel de la filière piscicole du Centre-Val de Loire s'est tenu à Lureuil, le 10 juin.
Adapter sa stratégie de valorisation du lait
« Progresser ensemble malgré une conjoncture générale difficile », tel était le fil conducteur de l'assemblée générale de la laiterie de Verneuil, le
Publicité