Aller au contenu principal

Qualité bouchère : un engraissement tout en douceur

La génétique et l’alimentation sont deux postes clés pour obtenir une bonne conformation des animaux et une viande de haute qualité. Des objectifs qui demandent patience et précaution.

Vignette

Le persillé, le goût, la tendreté, des critères utilisés pour qualifier des viandes d’exception, recherchées par les consommateurs. Pour atteindre ces niveaux d’excellence, le rôle de l’éleveur est déterminant. Sélection, alimentation, bienêtre, autant de leviers à actionner pour la conduite d’un animal de boucherie.

 

La génétique, c’est la base de tout

Anthony Guillot est sélectionneur et engraisseur. Il possède un cheptel de 130 vaches limousines inscrites, à orientation mixte viande et participe régulièrement aux concours de la race. « Cela me permet de me faire connaitre au sein de la profession, mais cela me prend beaucoup de temps. Mon exploitation est reconnue pour ses reproducteurs typés viande, cette réflexion autour de la sélection, je la mène depuis mon installation », explique-t-il. Car pour le jeune éleveur d’Eguzon, la génétique est la base de tout.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Les caisses locales partenaires de la ferme des Bordes
C’est désormais acté.
Festival des limousines : un millésime exceptionnel
La 9e édition du concours interdépartemental limousin de La Souterraine (23) a rassemblé la crème des animaux. Voici le palmarès
Projet de Feusines : des exigences démesurées
Le 2 septembre, Stéphane Bredin, préfet de l’Indre, signait l’arrêté encadrant le projet d’agrandissement de la porcherie et d’augmentation de capacit
Projet Feusines : la préfecture donne son feu vert
 Après des mois d’instruction, période pendant laquelle les opposants sont montés au créneau, le préfet de l’Indre vient de valider les projets d’exte
La qualité limousine au rendez-vous !
Mercredi 24 août, limousines et éleveurs ont investi la place du Champ de foire de Saint-Benoît-du-Sault.
Ensilage 2022 : une récolte précoce forcée
Primordial pour l’élevage de vaches laitières, l’ensilage de maïs a débuté tôt cette année.
Publicité