Aller au contenu principal

Qualité bouchère : un engraissement tout en douceur

La génétique et l’alimentation sont deux postes clés pour obtenir une bonne conformation des animaux et une viande de haute qualité. Des objectifs qui demandent patience et précaution.

Vignette

Le persillé, le goût, la tendreté, des critères utilisés pour qualifier des viandes d’exception, recherchées par les consommateurs. Pour atteindre ces niveaux d’excellence, le rôle de l’éleveur est déterminant. Sélection, alimentation, bienêtre, autant de leviers à actionner pour la conduite d’un animal de boucherie.

 

La génétique, c’est la base de tout

Anthony Guillot est sélectionneur et engraisseur. Il possède un cheptel de 130 vaches limousines inscrites, à orientation mixte viande et participe régulièrement aux concours de la race. « Cela me permet de me faire connaitre au sein de la profession, mais cela me prend beaucoup de temps. Mon exploitation est reconnue pour ses reproducteurs typés viande, cette réflexion autour de la sélection, je la mène depuis mon installation », explique-t-il. Car pour le jeune éleveur d’Eguzon, la génétique est la base de tout.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L'école à la ferme
Les élèves de CE2-CM1 de l’école d’Orsennes ont pu se familiariser avec l’univers d’un éleveur ovin, juste avant de poursuivre leur  apprentissage  à
Accord distributeur-fournisseur-producteur : une démarche de filière vertueuse
Chaque enseigne a sa marque distributeur engagée pour une meilleure rémunération des éleveurs laitiers, un peu comme une surenchère face à la concurre
Prairies dégradées : L’entretien mécanique pas systématique
Maintenir ou renforcer le potentiel productif d’une prairie, son équilibre variétal, sa densité, c’est possible.
PENSER L’USAGE DE L’EAU DANS SA GLOBALITÉ
Le stockage de l’eau est l’une des problématiques récurrentes pour la profession.
LES NAPPES SOUTERRAINES, UN OUTIL À PRÉSERVER
A l’approche d’une nouvelle saison d’irrigation, Pierre Giard président de l’association des professionnels de l’irrigation (API) 36 fait le bilan de
UN GAIN DE TEMPS ET PLUS DE SÉRÉNITÉ
Dans  un  contexte  de  gestion  de  l’eau  de plus en plus compliquée, Xavier Foudrat apprécie  les  innovations  techniques  qui concourent à réduir
Publicité