Aller au contenu principal

Terr'Agri 2019 : Les traîne-culs, la nouvelle attraction de l'année

On connaît le moiss batt cross avec d'anciennes moissonneuses batteuses relookées, repensées, trafiquées, pour l'édition 2019 de Terr'Agri, les traîne-culs arrivent dans l'Indre, pour une course épique.

Il s'agit de courses auto d'un autre genre, très répandues dans les départements voisins. Leur particularité, c'est que seules des demi-voitures sont engagées sur la piste. Un traîne-cul n'est autre qu'un véhicule tronqué ; seul subsiste l'avant de la carrosserie avec son essieu, et une roue folle en guise de roue arrière.

A quelques jours du coup d'envoi de Terr'Agri, les derniers préparatifs de ces drôles d'engin sont en cours de peaufinage, avant d'effectuer quelques essais de pilotage sur les chemins de campagne proches de leur lieu de construction. Un des bolides des JA du canton de La Châtre/ Sainte-Sévère est un vieux C15 appartenant à Maxime Pion, président du canton. « La voiture était coincée dans les ronces depuis des années, elle est rouillée, il manque des pièces, elle est dans un piteux état. Nous n'avons eu aucun état d'âme pour la couper en deux », expliquent Mathieu Darchy et ses compères. En effet, sur cales, il ne reste plus que l'avant du véhicule. « Autant couper la carcasse, revoir la motorisation, bricoler l'intérieur pour être dans les normes de la course, ce n'est pas un problème. Il faut juste du temps. Mais intégrer la roue solo au cul de la carlingue c'est une autre affaire ! » 

Côté motorisation rien de change. En revanche, la capacité du réservoir est revue à la baisse pour contenir seulement 5 litres de carburant, le système de freinage sera redirigé uniquement vers les roues avant et les vitres seront retirées pour une question de sécurité.

L'objectif affiché est de pouvoir aligner sa création sur la ligne de départ, « qu'elle tienne jusqu'à la fin »et surtout s'amuser.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

De meilleures conditions de travail à venir pour les aides à domicile de l’Indre

Familles Rurales de l’Indre a entamé un projet expérimental à l’aide de La Grande Bobine, institut territorial des transformations publiques.

Atelier de transformation : bien réfléchir pour le réussir !

 Le GDMA de l’Indre a organisé une formation afin d’aider les porteurs de projets de transformation carnée à conceptualiser et réaliser un ate

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

FDSEA et JA : « faisons appliquer la loi »

 La défense du revenu agricole passe notamment par le respect de la loi Egalim et un affichage de l’origine des produits conforme à la réalité

Trouver les leviers pour se dégager du temps

Cinq ans après son installation à Levroux, Quentin Duterde a construit un bâtiment d’élevage qui lui ressemble et répond à ses aspirations professi

Seuil de Bénavent : plus de peur que de mal pour l’instant

Mauvaise surprise jeudi 15 février, au petit matin, une brèche s’est formée sur le seuil de Bénavent, à PoulignySaint-Pierre.

Publicité