Aller au contenu principal

Terr'Agri 2019 : Les traîne-culs, la nouvelle attraction de l'année

On connaît le moiss batt cross avec d'anciennes moissonneuses batteuses relookées, repensées, trafiquées, pour l'édition 2019 de Terr'Agri, les traîne-culs arrivent dans l'Indre, pour une course épique.

Il s'agit de courses auto d'un autre genre, très répandues dans les départements voisins. Leur particularité, c'est que seules des demi-voitures sont engagées sur la piste. Un traîne-cul n'est autre qu'un véhicule tronqué ; seul subsiste l'avant de la carrosserie avec son essieu, et une roue folle en guise de roue arrière.

A quelques jours du coup d'envoi de Terr'Agri, les derniers préparatifs de ces drôles d'engin sont en cours de peaufinage, avant d'effectuer quelques essais de pilotage sur les chemins de campagne proches de leur lieu de construction. Un des bolides des JA du canton de La Châtre/ Sainte-Sévère est un vieux C15 appartenant à Maxime Pion, président du canton. « La voiture était coincée dans les ronces depuis des années, elle est rouillée, il manque des pièces, elle est dans un piteux état. Nous n'avons eu aucun état d'âme pour la couper en deux », expliquent Mathieu Darchy et ses compères. En effet, sur cales, il ne reste plus que l'avant du véhicule. « Autant couper la carcasse, revoir la motorisation, bricoler l'intérieur pour être dans les normes de la course, ce n'est pas un problème. Il faut juste du temps. Mais intégrer la roue solo au cul de la carlingue c'est une autre affaire ! » 

Côté motorisation rien de change. En revanche, la capacité du réservoir est revue à la baisse pour contenir seulement 5 litres de carburant, le système de freinage sera redirigé uniquement vers les roues avant et les vitres seront retirées pour une question de sécurité.

L'objectif affiché est de pouvoir aligner sa création sur la ligne de départ, « qu'elle tienne jusqu'à la fin »et surtout s'amuser.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Des couverts aux effets bénéfiques
Nicolas Robert a profité de l'humidité de ce milieu d'été pour implanter ses intercultures.
Premier concours bovin après 18 mois d'absence dans l'Indre
Le concours bovin de Saint-Benoît-du Sault aura bien lieu le 25 août. Une reprise en douceur pour les éleveurs.
Foire de St-Benoît : un marché porteur
Les éleveurs n'hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour se rendre à la foire de Saint-Benoît-du-Sault, tant pour vendre que pour acheter
Teff grass : une alternative séduisante
Face aux changements climatiques, certaines plantes fourragères semblent tirer leur épingle sur jeu et entrent dans l'assolement de quelques éleveurs
« C'est la raison voire la sagesse qui ont guidé ma décision »
A quelques semaines de prendre sa retraite, Robert Chaze quitte la présidence de la chambre d'agriculture de l'Indre.
Agricultrice, rêve de Rachel Denis
Sur différents marchés de la Brenne, Rachel Denis propose ses légumes de saison.
Publicité