Aller au contenu principal

Un concours limousin de haut vol

  Des animaux d’une qualité remarquable, de nombreuses ventes, le public au rendez-vous, les retrouvailles sous la halle municipale d’Argenton-sur-Creuse étaient à la hauteur des espérances des organisateurs de l’événement comme des participants.

Les éleveurs de l’Indre, de la Creuse et de la Haute-Vienne étaient heureux de se retrouver sous la halle municipale d’Argenton-sur-Creuse pour ce concours de qualité, et où les juges ont eu du fil à retordre pour départager les vainqueurs.

Ces 27 et 28 janvier, tous les classiques du concours interdépartemental limousin d’Argenton étaient là : la météo hivernale, les 230 animaux exposés, les micros poussés au maximum de leur capacité, des juges au regard affuté, des éleveurs heureux de se retrouver. Une vraie image d’Epinal. Le temps de ces 48 heures, tous ont mis de côté leurs tracas quotidiens, pour défiler sur le ring accompagnant des limousins soigneusement choisis dans leur exploitation, preuve du travail de sélection et d’élevage mené depuis des années.

UN NIVEAU DE GRANDE QUALITÉ

Face aux grosses étables de Haute-Vienne, les éleveurs du département n’ont pas démérité, raflant quelques premiers ou seconds prix. D’ailleurs selon les sections, le niveau était tellement élevé que les juges ont souvent hésité et longuement réfléchi pour déterminer qui sera sur la première marche du podium. Ce fut le cas par exemple avec “Sierra”, du Gaec Bichier (36), mise en balance avec “Stylée” du Gaec Camus père et fils (87), toutes deux nées fin 2021. Après de longues minutes d’attente, le verdict est tombé : “Sierra” est seconde, mais remporte le Prix François Duhail. « Elle est tendue dans le dos, a un joli bassin, un bon quartier arrière, voilà ce qui a retenu, entre autres, l’attention du juge », résume Fabien Bichier. Fille de “Jamaïca” (née sur l’élevage) et de “Nimbus” (de l’Earl Frelot (23), la jeune génisse a du potentiel et l’a démontré lors de ses premières sorties en 2022, en remportant le premier prix de sa catégorie à Chaillac, à Chantôme, à la Souterraine. L’éleveur de Roussines espère pour “Sierra” « la même carrière de reproductrice que sa mère “Jamaïca” qui a de très belles performances ».

LES QUALITÉS BOUCHÈRES MISES EN AVANT

Quelques heures plus tard, “Sierra” est revenue sur le ring dans la catégorie meilleure qualité bouchère jeune femelle, au côté de huit autres concurrentes. « Pour cette catégorie, il est important d’apprécier la finesse d’os, le rebondi musculaire, la rectitude du dessus, le dos bien soudé sur les épaules, l’arrière de cuisse long, l’épaisseur des filets », a énuméré le juge, lors de sa présélection. A cette étape, il a isolé les cinq femelles qui répondaient à ces critères, dont “Sierra”. Son regard s’est arrêté sur les deux femelles du Gaec Guillot Patu reau. « J’hésite entre ces deux femelles qui présentent de belles qualités d’élevage et bouchère, laissant présager une belle carrière. L’épaisseur dans l’épaule, la belle ouverture de bassin, la bonne arrière-main et la finesse d’os correspondent à ce que l’on attend dans cette catégorie », a poursuivi le juge. Résultat, “Sandra GP” a remporté la première place et la seconde femelle du Gaec, la deuxième place. La belle ouverture de bassin, la rectitude du dos, la bonne ouverture des devants, la longueur de bassin ont également été les critères retenus pour la section mâle jeune en qualité bouchère. Les délibérations ont été plus rapides puisqu’un veau se démarquait des autres. En effet, “Silvio Ben”, né en novembre 2021, du Gaec Benoît, de Palluau (36), présentait parfaitement l’ensemble des qualités recherchées chez un futur reproducteur. 

Cliquer ici pour retrouver le palmarès

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

Les pluies perturbent une fois de plus les semis

Après les cultures d’hiver malmenées par les intempéries, l’espoir s’était cristallisé sur les semis de cultures d’été.

« La gestion du risque, c’est notre ADN »

Groupama Centre-Atlantique présentait il y a quelques jours son bilan d’activité 2023.

Quel est l’intérêt des Cives longues dans une zone de captage ?

En Champagne Berrichonne, proche de la zone de captage de Brion, la chambre d’agriculture de l’Indre a mis en place un essai sur les Cives.

El Niño : des inquiétudes sur la sécurité alimentaire mondiale

Selon l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le phénomène El Niño devrait aggraver l’insécurité alimentaire s

Des pièges à frelons asiatiques pour les apiculteurs

 Le Département a présenté, vendredi 26 avril, des pièges à frelons asiatiques qu’il offre au Syndicat des apiculteurs de l’Indre, montrant ai

Publicité