Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Une poursuite de notre activité agricole"

Au Gaec du Clos d'Olivier, les associés en élevage laitier ont sauté le pas d'investir dans la méthanisation. Un pari qui implique de repenser certaines logiques de l'exploitation.

A Sonzay (37), pour Emmanuel Chauveau et Eric Petereau, c'est l'arrivée du troisième associé, William Lesage, en 2016, qui a rendu le projet possible. Avec désormais un troupeau de 150 vaches laitières au total et 270 ha de cultures, la taille et la configuration du Gaec du Clos d'Olivier ouvrait la possibilité de mettre en place une unité de méthanisation viable.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Un sol vivant pour une agriculture d'avenir
Comment faire face aux problématiques climatiques à venir en agriculture ?
FAF source d'économie, autonomie et gain de temps
Sécuriser les rations, gagner en efficacité et en pénibilité, la fabrique d'aliments à la ferme est un investissement intéressant.
Coronavirus, des conséquences en cascade
Tous les acteurs du monde agricole sont affectés par l'épidémie du Covid-19.
Un bon début de lactation se prépare lors de la gestation
L'alimentation en fin de gestation a un impact sur la qualité du colostrum, sur la lactation suivante et le poids de la portée.
Lactation longue : une stratégie calculée
Souvent subie, la lactation longue est devenue une stratégie de production en soi, pour laquelle chaque paramètre doit être pris en compte.
Les phytos, un levier pour faire face aux contraintes climatiques
Tant décriés en France, les produits phytos sont utilisés de manière beaucoup plus systématique en Australie ou au Canada.
Publicité