Aller au contenu principal

Limousin : mise à la reproduction
Une ration complète et de qualité indispensable

Anticiper la qualité de la ration de ses bovins, selon leurs besoins physiques et physiologiques, est une étape clé de la mise à la reproduction, estime Jean-Baptiste Quillet, conseiller spécialisé bovin viande à la chambre d'agriculture de l'Indre.

En 2019, la qualité de l'herbe en teneur de protéine était globalement dans les normes. Comme toujours, elle est étroitement liée à la période de récolte. En foin, s'il est de fin juin, il est encore vert mais avec des valeurs faibles, « ce qui n'est pas une surprise », indique Jean-Baptiste Quillet. En revanche, celui de fin mai-début juin est excellent avec un taux entre 8 et 9 de protéines. « Cet automne, nous avons eu beaucoup de demandes d'analyses de fourrage et de calages de rations, afin de revoir la stratégie d'alimentation des troupeaux. Les éleveurs avaient besoin de savoir où ils allaient, d'autant plus quand ils sont un peu juste en stock », poursuit le conseiller fourrage de la chambre d'agriculture.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Stéphane et Marvin Foucault, une reprise d’exploitation réussie
Dans un projet de reprise d’exploitation, il faut parfois prendre son mal en patience pour déboucher sur une belle réussite.
A Valençay, on veut promouvoir l’agriculture
Un projet alimentaire territorial (PAT) a pour objectif de relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires, à l’image de celui de Val
Plusieurs cordes à son arc pour lutter contre les corvidés
Sur le secteur de Levroux – Gehée - Moulins-sur-Céphons, les colonies de corbeaux s’abattent sur les cultures fraîchement semées, au grand dam des agr
Semé sous plastique, le maïs lève plus vite
  La plastisemeuse permet de réaliser des semis de maïs sous un film de protection plastique, ce qui représente un certain coût.
La FDSEA 36 toujours au service des agriculteurs
Pour aider  les  agriculteurs  dans  leurs  démarches administratives, la FDSEA a recruté il y a quelques semaines Karine Defougère.
Climat: Une nouvelle année de sécheresse ?
Depuis  de  nombreux  jours  la  sécheresse  s’est  installée,  éleveurs  et céréaliers  du  département  craignent  pour  la  suite  de  la  saison.
Publicité