Aller au contenu principal

MARQUE LOCALE
Valorisation des produits et terroir régional

Les Rencontres © du Centre, le 3 juin, au Château de Valençay, ont été l’occasion de la signature d’une convention afin de rapprocher les marques touristiques territoriales avec les produits du terroir de la région.   

Légende
La lentille verte du Berry notamment est estampillée « © du Centre »

La région Centre-Val de Loire a lancé en 2014, le réseau © du Centre, regroupant des producteurs, transformateurs, grossistes, restaurateurs et professionnels du tourisme, dans l’optique de fédérer une communication commune entre les produits locaux et le tourisme de la région. Un rapprochement tendant vers la création d’une marque collective régionale.

UNE PASSERELLE ENTRE TERROIR ET TOURISME

Aujourd’hui, 215 adhérents répartis sur tout le territoire régional constituent le corps du réseau, avec la même volonté de valoriser l’identité gastronomique du Centre-Val de Loire à travers le tourisme, et vice versa. « Le plaisir de la dégustation des produits régionaux sera désormais associé à celui de la découverte des terroirs de la région », note François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire et de Dev’Up. Lors des Rencontres © du Centre, le 3 juin, au Château de Valençay, une convention a été signée avec le Comité régional du tourisme, afin de rapprocher les marques touristiques territoriales avec les produits du terroir de la région.

CREATION D'UNE MARQUE COLLECTIVE REGIONALE

Depuis 5 ans, les adhérents du réseau © du Centre communiquent sur l’initiative, mais visuellement le manque d’impact sur le consommateur ou le touriste est palpable par les professionnels. Afin d’y remédier, une marque collective avec son propre logo et label verra le jour dans les prochaines semaines. Il sera désormais possible pour les producteurs d’estampiller leurs produits packagés sous le label de la marque collective. Les restaurateurs présents le 3 juin ont émis l’idée de pouvoir, eux aussi, apposer le logo de la marque collective sur leur menu et d’indiquer la provenance des produits locaux utilisés. En effet, les professionnels des métiers de bouche adhérents à la démarche sont tenus d’employer au moins 5 produits issus du réseau © du Centre.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Réduire les maladies respiratoires, un levier pour la filière
La préparation sanitaire des broutards à la vente est un enjeu pour la filière viande bovine qui s’est emparée de la question.
« L’objectif de la loi est de sauver les entreprises en difficulté »
« Il faut toujours chercher à régler le problème en son entier », c’est l’un des principes appliqués par Fanny Chenot, magistrate, lors des procédures
Lourdes difficultés financières : le rôle protecteur du tribunal
Les procédures judiciaires de règlement amiable, sauvegarde, redressement judiciaire gérées au tribunal sont conçues pour protéger les entreprises en
Un crédit d’impôt en échange de l’arrêt du glyphosate
Un crédit d’impôt de 2 500 € pour 2021 et 2022 est en cours de validation au profit de ceux qui arrêteront d’utiliser le glyphosate.
CLÉMENT CARTERON, INVESTI POUR SON CANTON
Céréalier à Neuvy-Pailloux et Condé, Clément Carteron revêt plusieurs casquettes du haut de ses 23 ans : président de canton JA, président du club loc
Les burgers du « Mirabelle » valorisent les produits locaux
La crise de la Covid-19 n'aura pas eu raison de la détermination de Cyril et Brigitte Zucchi, restaurateurs à Pruniers.
Publicité