Aller au contenu principal

Les règles d'immatriculation des véhicules pour les engins agricoles

Avec le système d'immatriculation des véhicules (Siv) applicable depuis le 15 avril 2009, tout tracteur doit avoir un certificat d'immatriculation et des plaques d'immatriculation.

Tout véhicule neuf à moteur, à l'exception des matériels de travaux publics, doit être muni de deux plaques d'immatriculation, portant le numéro assigné au véhicule et fixées en évidence d'une manière inamovible à l'avant et l'arrière du véhicule.

Le numéro d'immatriculation est un numéro à vie du véhicule jusqu'à sa destruction et ne pourra donc plus être modifié. Seule la mention du département avec sa région est obligatoire à droite de la plaque et peut être modifiée à chaque changement de propriétaire.

CAS DES VÉHICULES ET MATÉRIELS AGRICOLES

Tous les tracteurs et automoteurs agricoles, attachés à une exploitation agricole, à une entreprise de travaux agricoles, à une Cuma ou à une exploitation forestière, doivent être munis d'une seule plaque d'immatriculation fixée en évidence à l'arrière du véhicule, de la plaque du constructeur et peuvent avoir, en complément, une plaque d'exploitation.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.25€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

« L’objectif de la loi est de sauver les entreprises en difficulté »
« Il faut toujours chercher à régler le problème en son entier », c’est l’un des principes appliqués par Fanny Chenot, magistrate, lors des procédures
Lourdes difficultés financières : le rôle protecteur du tribunal
Les procédures judiciaires de règlement amiable, sauvegarde, redressement judiciaire gérées au tribunal sont conçues pour protéger les entreprises en
Un crédit d’impôt en échange de l’arrêt du glyphosate
Un crédit d’impôt de 2 500 € pour 2021 et 2022 est en cours de validation au profit de ceux qui arrêteront d’utiliser le glyphosate.
UNE OPÉRATION NÉCESSAIRE POUR LA BIODIVERSITÉ
Sur une exploitation, la haie offre de multiples avantages.
Retour à la raison ou simple sursis ?
Fin 2022, l’Europe autorisera-t-elle le renouvellement de la molécule glyphosate ou au contraire, à la suite des pressions idéologiques, une minorité
La communication, la base d'une entraide efficace
Pour se dégager du temps, se soulager de certaines tâches, avancer plus rapidement sur les chantiers, la mutualisation du travail et de la main-d'œuvr
Publicité