Aller au contenu principal

Mini-pouce rafle le maxi prix

Le 20 octobre est un jour sacré pour l'Earl du Vavret, de Tilly. Les génisses limousines des Mayaud explosent les enchères lors d'un concours à Limoges, valorisant ainsi des années de travail. Retour sur cette épopée familiale.

On avait deux bonnes bêtes. Nous sommes allés les présenter au concours, comme tous les ans, depuis 6 ans. Nous sommes montés sur le ring, sans prétention de mise, pensant faire comme d'habitude, entre 7 et 8 000 euros d'enchères, raconte Jacky Mayaud, encore ému. Avoir la grande plaque du « meilleur quartier arrière », c'était un rêve. Un rêve réalisé à 61 ans ! ». L'éleveur de Tilly n'en revient toujours pas. Le 20 octobre, au Champ de Juillet à Limoges, lors des Journées limousines Or Rouge, les enchères grimpent à une vitesse folle pour ses deux génisses. Celle de 3 ans, première de sa section, mise à prix à 8 000 euros, part chez un boucher parisien pour 12 000 euros ; en 3 minutes la vente est pliée. L'enchère de la 4 ans débute à 10 000 euros.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 6.75€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site L'Aurore Paysanne
Consultez le journal L'Aurore Paysanne au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal L'Aurore Paysanne
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

MOISS’ BATT’ CROSS : LES ROIS DE LA RÉCUP’
Devenue une animation phare des Terr’agri indrien, depuis bientôt 10 ans, la course de Moiss’ batt’ cross requiert une préparation particulière.
UN JEUNE ÉLEVEUR INVESTI POUR SON CANTON
Dans le secteur de Mouhet, les jeunes agriculteurs sont nombreux et majoritairement membres actifs des JA du canton Brenne-Val de Creuse.
Saint-Benoît, toujours un carrefour d’affaires
De nombreux sélectionneurs ovins d’Indre, du Cher, de Creuse, de Vienne, de l’Allier, de Charente et même des DeuxSèvres ont fait le déplacement à Sai
Marguer’ice, histoire d’une crème glacée locale
En 2011, un couple d’éleveurs indriens fait le pari de transformer une partie de sa production laitière.
LA VIANDE DU BERRY BURGER ASSURÉE 100 % TILLY
Manger local est l’un des chevaux de bataille du syndicat Jeunes agriculteurs.
« UNE FÊTE FAMILIALE ET CONVIVIALE »
La crise sanitaire et les confinements à répétition avaient eu raison du Terr’agri de Mouhet, initialement prévu en 2020.
Publicité